X (FERMER)

« Retour aux Infos Avalines


Le fidèle compagne de route de Jean Jacques Goldman, Michael Jones est venu passé quelques jours en famille à Val d’Isère. Le musicien gallois, s’exprimant dans un français parfait, en a profité pour associer la passion de la musique au plaisir du ski. Invité par Alain Perrier à l’occasion d’un sympathique cocktail annonçant son engagement artistique dans le projet de rénovation des appartements à Val d’Isère, Michael Jones n’a pas pu s’empêcher de s’associer avec quelques autres musiciens pour « taper le bœuf » le temps d’une soirée, ce qui, bien sûr, a fait le ravissement des convives. Après le blues de sa musique, Michael a retrouvé le lendemain le blanc de la neige qu’il pratique d’une manière très particulière : « J’ai 2 trucs que je mets aux pieds et qui me permettent de descendre des pistes ! Ce sont des skis très spéciaux avec double spatule qui étaient les tout premiers skis à la mode maintenant pour faire des figures. Mais ils sont un peu plus raides que ceux qu’on fabrique maintenant. Je n’utilise jamais de bâtons. Mais les pistes noires de Val sont vraiment noires et ça va très vite ! » nous confiait-il. Habitant aujourd’hui à Lyon, la star de la scène française nous avouait que, si cela faisait longtemps qu’il n’était pas venu à Val, il avait aujourd’hui l’intention de revisiter d’une manière plus régulière la station de Haute Tarentaise.