X (FERMER)

« Retour aux Infos Avalines


On le sait, le budget représente un temps fort dans les décisions du conseil municipal. Malgré l’heure matinale de ce conseil, 7h, le public était venu nombreux comme jamais pour assister aux débats. Les élus devaient plancher sur le budget 2006 d’un montant total de 53 840 000 d’Euros répartis en budget de logements, de l’eau et assainissement, des équipements culturels et sportifs, des parkings, de la ville et de la régie des pistes. Mais c’est la construction du centre sportif, prévu dans le cadre des Championnats du Monde 2009 puisque servant de centre opérationnel pour la circonstance, qui fut au cœur des principaux débats. Pour faire simple, la commune a le projet de construction d’un Centre Nautique, représentant « l’un des héritages des Championnats du monde de ski en 2009 » dont le montant est budgétisé à 19,8 millions d’Euros TTC. Le maire et les adjoints ont expliqué que ce Centre Nautique et ludique était en grande partie subventionné par la manne des Championnats puisque les pouvoirs publiques, le Comité locale d’Organisation et la récupération en partie de la TVA permettrait de construire un projet « digne de Val d’Isère » offrant une alternative valable pour les vacanciers. Il resterait à la commune, sans que le chiffre ne soit à ce jour exactement connu, un investissement de 12 millions d’Euros à financer. Jean Christophe Moris, en charge du dossier, a expliqué qu’il serait inadmissible de ne pas profiter de 2009 pour construire un équipement de prestige bien que « cet équipement soit par exemple inférieur à celui que prévoit Courchevel » et « que toutes les stations s’équipent de cette manière ». Serge Paquin, le leader de l’opposition faisait savoir, au nom de son groupe, que « d’un projet raisonnable en 2003 avec un grand parking très utile dont la FIS se serait contenté pour son centre de presse, on a basculé dans un projet ruineux. Ce centre aquatique disproportionné et hors de prix n’a pas de légitimité » rajoutait-il en précisant « qu’après les subventions, la seule source de financement étant l’emprunt, cela augmentera la dette et qu’il s’agissait d’une mission impossible ». »Nous avons du mal à financer les 20 millions d’Euros de la dette actuelle, comment ferons-nous quand la dette sera 3 fois supérieure et dans ce cas, quel sera l’héritage pour nos enfants ? » demandait le leader de l’opposition au conseil. Le maire lui répondait « qu’il ne savait où il prenait ces chiffres et qu’il n’avait pas les mêmes. Les investissements pour 2009, centre sportif, travaux de pistes et stade de slalom seront financés de telle manière que ce serait un suicide de ne pas profiter de cette occasion unique pour s’équiper » précisait le premier magistrat de la commune. Finalement le budget des équipements culturels et sportifs passait avec une majorité sans surprise de 11 voix pour et 8 contre. Notons que le budget de la régie des pistes n’a pas été accepté et de ce fait, un nouveau conseil municipal est prévue vendredi matin à 7h30. A suivre…