X (FERMER)

« Retour aux Infos Avalines


Pour les jeunes skieurs âgés de 11 à 15 ans, la Scara est l’un des rendez-vous les plus importants de la saison. D’abord pârce qu’elle permet à plus de 1000 jeunes français de se retrouver au départ d’une course qui permet de faire le point sur la forme et le niveau de chacun, ensuite parce qu’elle donne aussi la possibilité à l’élite de plus de 20 nations de participer à une compétition de niveau international. Mis à part la Topolino en Italie, la courses de Whisler au canada et celle organisée par les Suédois, il n’existe pratiquement pas de rencontres de ce type. Pendant 4 jours, Val d’Isère va donc vivre au rythme d’une jeunesse aguerrie à l’esprit de compétitions et aux valeurs du sport. L’organisation d’un tel évènement requiert un niveau de compétence certain. C’est celle d’une mini coupe du monde avec les mêmes prérogatives. La sécurité et la préparation des pistes, l’accueil, l’organisation générale, les manifestations annexes, la gestion des résultats sont autant de postes qu’il faut gérer avec professionnalisme. Hier, une certaine effervescence régnait au Club des Sports de Val, donnant les dernières touches aux préparatifs. « Près de 70 personnes sont nécessaires à l’organisation » nous dit André Krischer, responsable des opérations. « On a besoin de toute la compétence des 14 pisteurs, celle des 20 bénévoles et tout le reste de l’équipe du Club et de la commune ». Pour ne donner qu’un exemple, la Scara se doit de redonner des vitamines et des forces à chaque passage des skieurs. « On doit monter 100 kg d’oranges, 100 kg de pommes, 400 litres d’eau en faisant attention qu’elle ne gèle pas, 300 bouteilles de boissons gazeuses à 2600 mètres d’altitude. Vous imaginez le travail de manutention que cela représente ». Il n’y a plus qu’à espérer le beau temps pour que la réussite soit totale. Aujourd’hui, plus de 500 minimes filles et garçons, tenteront la qualification pour les courses internationales de mercredi et jeudi.