X (FERMER)

« Retour aux Infos Avalines


C’est sur le terrain même des Championnats du Monde de Ski que la deuxième « White Battle » s’est déroulée mercredi soir. Après les compétitions alpines de la Coupe du Monde de décembre dernier, la Face de Bellevarde a démontré qu’elle était aussi capable d’accueillir un rendez-vous réussi de freestyle avec un big air réservé aux snowboarders pro. Héritage des mondiaux 2009, l’éclairage de la Face a aussi prouvé qu’il permettait d’organiser des épreuves de nuits comme en plein jour, la féerie de la nuit en plus. Toutes les équipes et forces vives du village se sont ralliées autour de l’événement. La régie des pistes, les services communaux, celui de l’animation de l’Office du Tourisme et les personnels du ValPark ont préparé activement la zone des festivités qui a attiré 2000 personnes. Malgré cela, rien n’était gagné d’avance. En cause la neige, très molle, qui aura obligé les organisateurs à la « Saler » pour qu’elle durcisse un peu. Finalement, une petite dizaine de concurrents, sur les 24 initialement annoncés par les organisateurs, se sont élancés pour la plus grande joie du public sous la musique électro-rock de Kely Starlight, directeur artistique emblématique de la « Folie Douce » organisatrice de l’événement, qui a fait lui aussi son show. Une belle fête qui aurait mérité un plateau d’athlètes plus important. Un tel déploiement de moyens et de compétences organisationnelles serait, à coup sûr, très apprécié par les freestylers professionnels.