X (FERMER)

« Retour aux Infos Avalines


La session d'avril du conseil municipal a entériné de nombreuses affaires courantes. Néanmoins, la refonte des commissions communales aura permis quelques débats intéressants. Le maire, Marc Bauer, a souhaité reformater ces commissions telles qu'annoncées pendant la campagne électorale pour "coller à la feuille de route". Les thèmes du "Bien vivre à Val d'Isère", "Imaginer Val d'Isère" et "Vendre Val d'Isère" ont permis de recréer ces 6 commissions auxquelles il faut rajouter la commission Finance. Michel Bobbi était pressenti pour la présidence de la commission Montagne. à l'occasion d'une longue discussion parfois ferme, Michel Bobbi a souhaité ne pas intégrer l'Agriculture dans celle-ci. "Je n'ai pas les compétences pour" affirmait l'adjoint rappelant "l'épaisseur du dossier". L'agriculture était retirée de cette commission. De son côté Jean Claude Fritsch a demandé le rajout des infrastructures et équipements sportifs dans la commission "événementiel sportif" dont il assure désormais la présidence. En questions diverses, Didier Bonnevie a demandé des éclaircissements à propos de la retenue collinaire en construction sur l’envers de Bellevarde pour laquelle des procédures de négociations de mesures compensatoires sont en cours. Pascal Narboni faisait part de son entretien au ministère de l’environnement pour défendre le dossier précisant que cette rencontre n’avait pas été facile. Le maire devait confirmer tout cela. « Cela fait un an que je suis au Conseil d’Administration du Parc de la Vanoise et que l’on discute de la Charte et ils ne tiennent compte d’aucune de nos observations… Au travers de cette Charte, ils veulent maintenant s’occuper de l’urbanisme ». Il n’empêche que le maire devait déclarer avoir reçu les prérogatives des pouvoirs publics pour obtenir le droit de destruction des 247 plants de Silène de Suède, ce qui permettrait de continuer les travaux de cette retenue d’eau permettant la fabrication de neige de culture. Ces prérogatives font état de la déclaration d’une zone biotope aux Sources de la Daille et l’arrêt de la pratique du 4x4 sur la zone de Bellevarde. « La zone de 4x4 et la zone de biotope des Sources, ça n’est pas d’actualité dans ce dossier» a affirmé le maire. Quoiqu’il en soit, les négociations semblent très difficiles à ce niveau et il est fort à parier que l’on reparlera de ce dossier très prochainement.