X (FERMER)

« Retour aux Infos Avalines


L’une des grandes figures de Val d’Isère n’est plus. Firmin Margherio nous a quittés dans la nuit de vendredi à samedi des suites d’une longue maladie contre laquelle il aura résisté jusqu’au bout. A 74 ans, Firmin laisse derrière lui cette traînée de poussière d’étoiles qui éclaire le firmament. Car Firmin était un pionnier de Val d’Isère. Venu du Piémont avec sa mère et son père qui travaillait au barrage, Firmin avait en famille monter la cordonnerie de Val. C’était juste après la guerre. C’est avec une habilité talentueuse qu’il crée les « Les bottes à poils », ces bottes d’hiver confectionnées à partir des poils de renards ou de chèvres qu’ il fournissait à des marques aussi prestigieuses que Dior. Puis la cordonnerie est devenue magasin de chaussures, toujours en place dans le centre de Val. Parallèlement, sa maîtrise du français et son sens du contact l’avait fait nommer vice-consul d’Italie en France. Il s’occupait de l’intégration de la communauté italienne en Savoie. Firmin, c’était la passion des belles voitures, les italiennes principalement…Mais Firmin, c’était aussi les copains, les amis, les longues soirées passées autour d’une bonne table, et ce plaisir d’apprécier ce qui est beau et de bon goût. Un épicurien, un vrai, au sens noble du terme. Doué d’une belle intelligence, il aimait simplement et sans prétention faire partager son immense culture autour d’un bon café. Cathy, sa femme, l’aura accompagné jusqu’au bout, le voyant partir sans souffrir vers l’au-delà. Firmin avait 3 enfants, Patrick, Marielle et Frédéric et 4 petites filles. Sa sépulture devrait se dérouler mardi à Val d’Isère.