X (FERMER)

« Retour aux Infos Avalines


Il faut se méfier de l’interprétation brute des chiffres de la mouture 2006 du Salon 4x4 de Val d’Isère. Avec 21000 entrées contre plus de 50000 les meilleures années, tout porterait à croire que le Salon va mal. Mais, le changement de dates, la difficulté de communication autour de ce changement et la conjoncture difficile de juillet obligent une analyse plus fine du contexte. En effet, se basant sur ces postulats, la fréquentation de cette année est celle d’une situation présentée comme la plus défavorable possible pour l’évènement. Cela dit, les constructeurs exposant ont, à l’occasion de la réunion de débriefing, avoué que si la quantité n’était pas là, la qualité était belle et bien présente et la plupart d’entre eux ont réalisé de très bons scores, supérieurs parfois aux années précédentes. De leurs côtés, les commerçants de Val d’Isère pensent que l’effet du Salon sur l’économie locale n’a plus le même attrait qu’auparavant. Selon le président de l’Union des Commerçants, cette 23ème édition a néanmoins stabilisé un chiffre d’affaires qui aurait été peut être encore plus faible en ce mois de juillet morose. La position du groupement des commerçants est claire. Pour eux, pas de doute, il faut continuer à organiser l’évènement en préconisant un retour de celui-ci dans le centre du village. Mais tout le monde n’est pas de cet avis. Certains acteurs de Val pensent en effet que l’image du 4x4 n’a plus la même valeur et qu’elle ne peut pas s’accorder avec celle du développement durable. Inexistant il y a 20 ans, ce courant d’idées s’ancre peu à peu dans la station. Toujours est-il que la pérennité du Salon est maintenant dans les mains du Conseil Municipal qui devra, le 30 août prochain, se prononcer sur la reconduction de l’évènement.