X (FERMER)

« Retour aux Infos Avalines


Les gardes moniteurs du Parc de la Vanoise étaient hier à Val d’Isère sous le choc. L’un des leurs, Pierre Larmet, a trouvé la mort hier matin dans l’exercice de sa mission. Parti au petit matin avec l’un de ses collègues pour effectuer un échantillonnage de chamois dans la vallée du Prariond et la réparation d’un captage d’eau pour le refuge du Prariond; Pierre Larmet a glissé sur une plaque de glace dans le sentier vertigineux des gorges de Malpasset l’entraînant dans une chute de 70 mètres en bas de laquelle se trouve le lit des sources de l’Isère. Après avoir glissé dans la cascade de glace, le malheureux arrêtait sa course en se cognant violemment la tête en contrebas sur des rochers. Les gendarmes du PGHM ainsi que les pisteurs de Val d’Isère diligentés sur le lieu de l’accident ne pouvaient que constater le décès avant de l’hélitreuiller et de l’emmener dans la petit chapelle St Roch. Arrivé en mars 2005 à Val d’Isère alors qu’il occupait son premier poste de garde au Parc de la Vanoise, Pierre Larmet, né en 1963 à Nevers, avait derrière lui une longue et riche expérience du milieu naturel. Entrepreneur forestier, il avait ensuite officié au Conseil supérieur de la pêche en Haute vienne puis dans le Puy de Dôme avant d’arriver dans la station alpine. Il avait intégré le milieu culturel et sportif avalin en faisant partie du comité de lecture, l’association Vie Val d’Is et le Club d’escalade local. Ce n’est pas la première fois qu’un tel drame se déroule sur ce petit sentier. Une promeneuse avaline avait, il y a une douzaine d’années, perdu la vie dans les mêmes circonstances. Benoit Launay