X (FERMER)

« Retour aux Infos Avalines


C’est en fin de journée que les gendarmes de Val d’Isère ont procédé vendredi à une recherche inopinée de produits stupéfiants sur personne physique. La présence d’un chien spécialisé dans ce type de recherche a permis de vérifier les skieurs et passagers à la descente de la télécabine de la Daille ainsi que dans l’un des bus de transports de skieurs et dans les commerces. Ce n’est pas la première vérification de ce genre. L’année dernière, ce même type d’action avait permis d’identifier des possesseurs de drogues « douces ». Le Chien « Gasper » est un Berger Belge malinoi qui a déjà un an de travail sur ce type d’opération. Venu avec son maître Olivier, il fait partie du peloton d’intervention de la gendarmerie et est basé à la compagnie d’Albertville. L’adjudant Pierrick Kervoen, commandant la brigade de gendarmerie de Val d’Isère-Tignes, explique que ce type de recherche « symbolise la présence gendarmique de Val et permet de lutter contre les drogues ». Si aucune personne n’a été detectée positive à cette recherche, cela ne doit pas faire pour autant penser à une éradication du phénomène des drogues dans les stations : « Ces contrôles sont fait parce que…et je dis bien parce qu’on sait qu’il y a des trafics et des consommations de stupéfiants. Si on peut les ralentir, c’est mieux pour les avalins, les touristes et la station » conclue Pierrick Kervoen.