X (FERMER)

« Retour aux Infos Avalines


C’est au retour de son inspection de la piste Oreiller Killy devant accueillir les épreuves dames de la Coupe du Monde de ski que le représentant de la Fédération Internationale de Ski, Jan Tischhauser, a annoncé l’impossibilité d’organiser le rendez-vous féminin du « Cirque Blanc » prévu le week end du 16 décembre. Paradoxe des montagnes, c’est sous des chutes de neige et dans une poudreuse fraîche de 25 cm d’épaisseur que le patron du ski féminin de Coupe du Monde a pris cette décision. En fait, il faut savoir que les exigences et contraintes techniques pour une compétition internationale n’ont rien à voir avec celle de la pratique du ski au quotidien. « Il y a 80% de neige naturelle » nous a dit Jan Tischhauser et « il faut aussi de la neige de culture pour durcir le manteau neigeux ». Cette neige dure a pour effet de conserver une qualité de glisse égale pour tous les compétiteurs d’une Coupe du Monde. Les températures de ces dernières semaines n’ont pas permis la fabrication de cette neige en grosse quantité. De plus, le délégué FIS s’est basé sur les prévisions météos de la semaine à venir et a estimé que celles-ci ne permettraient pas de satisfaire complètement cette exigence. Cela dit, la FIS souhaiterait revenir en début de semaine constater l’évolution de l’enneigement de la piste, au cas où. Pour l’instant rien n’est arrêté. En attendant, Michel Giraudy, le directeur de station, constate que la « neige grand public » est là et qu’elle permet l’ouverture aujourd’hui de l’Espace Killy et face à la déception de ne pas organiser les épreuves dames, il y a la satisfaction des touristes. De leur côté les commerçants de Val d’Isère ressentent un certain dépit à ne pas recevoir la grande caravane du Critérium et avec elle ses 3500 personnes, ce qui représente pour eux un joli départ pour la saison d’hiver.