X (FERMER)

« Retour aux Infos Avalines


Les élus de Val d'Isère se sont retrouvés jeudi matin à 7h30, heure qui semble matinale pour les avalins puisque aucun public n'a assisté à la réunion. Le maire présentait en premier lieu le nouveau projet du parking de vers les eaux. Ce parking construit au pied de la Face de Bellevarde est mitoyen avec le nouveau centre sportif. Sa capacité serait de 450 places sur 2 ou 3 niveaux. Son coût estimé est de 10 millions d'euros considérant que la STVI apporterait une manne de 1 million et demi d'euros. Cette somme avait été prévue lors de la signature en 2000 de l'avenant au contrat unissant la STVI à la commune. Si les procédures se déroulent normalement, le Maire, Bernard Catelan, a annoncé sa mise en service possible pour la fin de l'année 2007. L'opposition municipale a voté contre ce projet arguant le fait que le plan de financement des projets liés à l'aménagement 2009, dont ce parking, n'a pas été présenté et que depuis la candidature des Championnats le montant de la piste et des parkings était passé de « 12 millions de francs suisses à 30 millions d'euros »(sic). Xavier Mattis précisait que la station avait actuellement un déficit de 1300 places de parking. Faisant état de l'abandon pour des raisons économiques du projet d'un parking au Crêt, il annonçait un certain nombre de projets publics et privés à la Daille, sur la Plaine de la Daille et dans l'ancien garage communal des Richardes. Les élus revenaient ensuite sur le dossier du prestataire qui organisera le Salon 4x4 de l'année prochaine. A l'occasion du conseil du mois de novembre, les élus avaient opté pour un nouveau prestataire autre que le groupe Audhoui, la société Sepelcom. Serge Paquin avait alors mis en garde les élus du risque juridique encouru. Claude Régis, élu en charge du dossier, précisait qu'un audit juridique ayant été réalisé depuis, le maire a ressoumis une nouvelle délibération dans laquelle la commune ferait de nouveau appel au groupe Audhoui afin d'échapper à cette menace juridique et donnerait ainsi le laps de temps régulier pour éventuellement signifier l'arrêt de la collaboration. Robert Gotteland rappelait néanmoins que le groupe Audhoui employait 60 personnes de Val pour son Salon. Claude Régis signifiait d'autre part, l'intention de la population et des acteurs économiques à voir revenir le salon dans le centre, ce qui pourrait être possible en été 2008. En attendant, c'est le Groupe Audhoui qui est aujourd'hui pressenti pour organiser la manifestation 2007.